Post Lancement

Une agréable soirée au lancement de Traces de mocassins à la librairie Z . Merci à toutes et tous d'être venus faire dédicacer votre exemplaire.

Cet événement est accompagné d'une petite exposition rétrospective de mes quelques décennies de création  bédéistique. Du général Tidéchet, en passant par Voyage en zone d'exploitation jusqu'au Retour de l'Iroquois, le tout doublé d'une monographie sur mon parcours raboteux au sein de la BD Québécoise. Cette publication signé Jean-Dominic Leduc est disponible à la librairie.








LANCEMENT TRACES DE MOCASSINS

Enfin, L'album Traces de mocassins est finalement sorti des presses de l'imprimeur et est maintenant disponible en librairie. Le lancement officiel en mode Covid est prévu le vendredi 13 novembre de 17h00 à 22h00 à la librairie Z à Montréal.  Les procédures et réservations de l'album sont très bien expliqués sur la page Facebook de la librairie Z. Disponible également en ligne chez Les libraires, aux Éditions Moelle Graphik et ici même sur ce Blog via courriel.   Évadez-vous de la Covid et lisez Traces de mocassins.

De plus, disponible lors du lancement et jusqu'à épuisement des stocks, un portfolio de 4 sérigraphies (12.5 X 22cm) au coût de 50$. Commande en ligne acceptée sur ce blog via courriel.







 

Ceci n'est pas une pub

Dans le cadre du Festival Québec en toutes lettres, on m'a invité à participer à l'exposition Ceci n'est pas une pub du 9 au 25 octobre au carré d'Youville à Québec.

Ma proposition est une BD expérimentale avec une trame narrative sans queue ni tête ayant comme thématique l'histoire, la littérature et les visages...masqués. Sujet d'actualité s'il en est un, les masques parsèmes les oeuvres littéraires du théatre Grec en passant par Zorro et la santé publique.

Chaque case comporte la citation d'une oeuvre littéraire et on peut s'amuser à trouver laquelle correspond à l'image.

Une vue de l'exposition




Avec ma BD vandalisée par un bon citoyen féru d'art et de culture.  Au moins, mon truc aura suscité une réaction!


 

Le retour du Retour de l'Iroquois

La troisième rééditions du Le retour de l'Iroquois est enfin sorti des presses de l'imprimeur et sera bientôt disponible en librairie. On peut le commander sur le site Les libraires, sur le site de Moelle graphique, ou directement à partir d'ici:  Le retour de l'Iroquois.

Traces de mocassins

 



















                Traces de Mocassins, deuxième volume d'une trilogie qui fait revivre des acteurs méconnus des Premières Nations. 

Préface de Jean-Dominic Leduc. L’auteur propose 6 nouvelles en bande dessinée qui revisitent l’histoire collective des Autochtones et des Canadiens français. 

Avec « La découverte du lac Champlain », on suit le voyage de Champlain jusqu’au lac qui porte aujourd’hui son nom. C’est à cet endroit, en 1609, qu’il confronta les Iroquois, déclenchant des hostilités entrent ces derniers et les Français pour une période de 100 ans.        
« Outetoucos » nous entraîne dans une partie de chasse qui tourne mal près de l’île-aux-Hérons à Lachine.                                                 
« Savignon » est l’histoire d’un jeune Huron qui a vécu le premier échange culturel international par lequel il s’est rendu en France, en 1610. Ce récit raconte une partie de son voyage, son passage au château du Louvre, ses jeux avec l’enfant-roi Louis XIII et son retour parmi les siens.
D’après les
Relations des jésuites et autres sources historiques, l’algonquien « Pieskaret », de la nation des Kichesipirinis (gens de la grande rivière), était surnommé la terreur des Iroquois, la narration de ses exploits nous fait voir pourquoi il s’est forgé cette réputation.              
L’évadée « d’Onondagué » est la quête de liberté de Marie Kamakateouingouetch, femme d’origine algonquienne, qui s’est échappée d’un village iroquois où elle était prisonnière en 1647. L’auteur illustre un témoignage de sa fuite, à pied et en canot, du Nord de l’État de New York actuel jusqu’à Montréal.  
 « La tente tremblante », ou kushapatshikan en langue innue, est un abri pour effectuer un rituel chamanique. Dans cette histoire s’entremêlent culture matérielle, mœurs et mysticisme avec comme trame de fond un débat entre le vrai, le faux et le rêve.

Moelle Graphik 7,5 x 10 pouces 116 pages noir et blanc, sortie prévue à l'automne 2020.

Couvertures Traces de Mocassins






















 




















Recherche de couverture pour  Traces de mocassins
à paraître quelque part en 2020, quand les imprimeurs,
distributeurs et libraires vont pouvoir retourner au boulot.
 

Comme un mur de briques

Coronavirus ou pas, le processus créatif suit son cours. Écrire un roman graphique, en faire le découpage et les dessins préparatoires, c'est comme monter un mur de briques en désordre, avec des trous ici et là qui sont comblés au fur et à mesure de l'élaboration du scénario, des trouvailles historiques et de leurs adaptations séquentielles. Ça va tu ben aller ? À suivre...

À l'ombre du coronavirus

















Le coronavirus continu de frapper et compromet les événements actuels et futurs. Déjà, le Festival Québec BD est annulé où la troisième éditions du Retour de l'Iroquois devait faire réapparaître l'album sur les tablettes.  Le Festival BD de Montréal devra peut-être subir le même sort où mon nouvel album Traces de mocassins doit apparaître après un lancement et une exposition à la librairie Z mais qui sont incertains à ce jour.  La bonne nouvelle, c'est que les deux albums seront distribués en librairie et pourront êtres commandés en ligne.

En attendant, mon nouveau projet suit son cours à l'ombre du coronavirus et le confinement n'empêche pas le travail solitaire du bédéiste.

Sérigraphies Traces de mocassins




Pour la sortie de mon prochain album BD Traces de mocassins, on a décidé de produire un portefolio de 4 sérigraphies originales tirées de quelques cases de l'album.  Un tirage de 30 copies  numéroté et signé disponible lors de la sortie de l'album.
À suivre.

Amorce de projet

L'ouvrage sur lequel je travaille depuis un moment est terminé. Traces de Mocassins
s'en vient, en attendant l'impression de l'album, je commence à mettre en place des idées pour un nouveau projet avec les incontournables croquis préparatoires, et découpages dessinés.